La bataille du Chemin des Dames célébrée dans l'Aisne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La bataille du Chemin des Dames célébrée dans l'Aisne

Message  Imad Eddin AL-HAMADANI le Mar 29 Déc - 6:54


Les 90 ans de la bataille du Chemin des Dames célébrés dans l'Aisne
LEMONDE.FR avec AFP | 16.04.07 | 08h29 •


Les 90 ans de l'offensive du Chemin des Dames, une des batailles les plus meurtrières de la première guerre mondiale, sont célébrés dans l'Aisne, lundi 16 avril. Dimanche, à la tombée de la nuit, des milliers de personnes se sont réunies sur place pour assister à une veillée-spectacle en souvenir de l'offensive lancée par le général Robert Nivelle le 16 avril 1917 à 6 heures du matin, lors de laquelle les Français ont perdu près de 100 000 hommes (morts et blessés).

Situé entre Reims et Soissons, le Chemin des Dames a été illuminé par des projecteurs du plateau de Californie jusqu'au fort de la Malmaison, sous la direction de Damien Fontaine (metteur en scène de la Fête des lumières à Lyon, en 2005). "C'est une veillée en communion par la pensée avec ceux qui étaient là, il y a quatre-vingt-dix ans, à attendre l'ordre du début de l'offensive Nivelle qui a retenti le 16 avril à 6 heures du matin", explique le conseil général de l'Aisne, organisateur de cette veillée-spectacle.

Lundi matin, des randonneurs sont invités à marcher sur les traces des poilus : "Cette marche du souvenir entre le village de Craonne et le plateau de Californie va refaire le parcours des soldats entre le 16 avril et le 5 mai 1917. Nous allons marcher une heure et demie. Alors qu'eux, ils ont mis vingt jours, au prix de milliers de morts", explique Guy Marival, historien et chargé de mission au conseil général de l'Aisne, maître d'œuvre des cérémonies. A 10 h 30, le ministre délégué aux anciens combattants, Hamlaoui Mekachera, est attendu au mémorial de Cerny, où des enfants fleuriront 90 tombes de soldats morts le 16 avril 1917.

L'OCCASION D'UN HOMMAGE PRUDENT AUX MUTINS "FUSILLÉS POUR L'EXEMPLE"

"Il s'agit de redonner toute sa place au Chemin des Dames dans l'histoire et la mémoire, à côté de Verdun et d'autres événements plus glorieux", explique M. Marival pour résumer l'esprit des cérémonies. "Le Chemin des Dames est un échec. Or, cela devait être l'offensive victorieuse." Commandant en chef des armées, le général Robert Nivelle avait promis de "rompre le front" allemand à cet endroit "d'un seul coup, en vingt-quatre ou quarante-huit heures". Mais le front tiendra bon et l'offensive se révélera un fiasco, la France essuyant de très lourdes pertes. Nivelle sera remplacé par le général Pétain le 15 mai.

Le conseil général de l'Aisne a programmé des cérémonies jusqu'à l'automne. Ce sera aussi l'occasion de rendre un hommage prudent aux mutins "fusillés pour l'exemple", dont la simple évocation en 1998 par le premier ministre socialiste Lionel Jospin avait provoqué une forte polémique. "C'est un sujet sensible, avec des tabous à briser", reconnaît le président (PS) du conseil général de l'Aisne, Yves Daudigny, qui "réfléchit" à une "initiative" pour que "la France reconnaisse la tragédie des fusillés", mais après la période électorale, pour plus de "sérénité". Seule manifestation au programme pour l'instant : la Société historique de Soissons prévoit d'accueillir "des familles de fusillés de 1917", le 29 juin. Avec l'échec de l'offensive Nivelle, les mutineries avaient affecté plus de 150 unités, de nombreux soldats refusant de remonter à l'assaut du Chemin des Dames.
avatar
Imad Eddin AL-HAMADANI
EUROMED 09|10
EUROMED 09|10

Messages : 265
Date d'inscription : 24/12/2009
Age : 33
Localisation : Casablanca

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum