L'astrologie contre Hitler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'astrologie contre Hitler

Message  Imad Eddin AL-HAMADANI le Mar 29 Déc - 7:43

spyworld-actu.com a écrit: Le MI5 a eu recours à un astrologue pour combattre Hitler

Mardi 04 mars 2008


Les services secrets britanniques ont engagé un astrologue durant la Seconde Guerre mondiale pour tenter de cerner la psychologie imprévisible d’Adolf Hitler, lui-même assisté d’astrologues personnels, mais ils ont regretté amèrement cette initiative, comme le montrent des documents secrets « déclassifiés » aujourd’hui.

Le dossier transmis aux Archives nationales britanniques souligne les frustrations des agents du MI5, soucieux d’empêcher l’astrologue, Louis de Wohl, d’embarrasser publiquement de hauts responsables du renseignement et de l’armée. « Je n’ai jamais aimé Louis de Wohl, il m’apparaît comme un charlatan et un imposteur », peut-on lire dans une lettre apparemment signée par Dick White, qui prit la tête du MI5 dans les années 50.

Né à Berlin en 1903, de Wohl y travailla comme employé de banque, romancier et scénariste avant de gagner la Grande-Bretagne en 1935 pour échapper aux persécutions nazies car il avait des origines juives. À Londres, il se disait, selon les cas, aristocrate hongrois, neveu d’un chef d’orchestre autrichien, petit-fils d’un magnat de banque britannique ou parent du maire de Londres.

Auteur d’un ouvrage autobiographique en 1937 sur son savoir-faire d’astrologue, de Wohl voit la chance lui sourire, écrivit-il plus tard, lors d’un dîner à l’ambassade d’Espagne à Londres, quand une duchesse espagnole lui demande de révéler l’horoscope d’Hitler au secrétaire au Foreign Office, Lord Halifax.

Il est bientôt engagé par les services secrets britanniques, bénéficiant d’un appartement de fonction dans un hôtel du quartier huppé de Park Lane à Londres. Il écrit des horoscopes sur les dirigeants alliés et nazis.

Mais l’imprécision de ses prévisions est telle qu’elles sont souvent impossibles à exploiter dans un but militaire. Il raconte par exemple dans une prédiction de décembre 1942 pour le mois de juillet suivant : « Les astrologues allemands doivent prier pour que l’action de l’ennemi n’oblige pas le Führer à prendre des décisions importantes dans les huit premiers jours de ce mois, car cela pourrait conduire à un grand désastre. »

Les agents du MI5 se plaignent de son comportement d’homosexuel haut en couleur, qui met à mal le scénario imaginé pour sa « couverture » selon lequel son hébergement était financé par une riche cliente et son agent de liaison était une maîtresse... Le fait qu’il se vante d’avoir des relations à la tête de l’armée est également vu d’un mauvais oeil.

Le premier ministre britannique Winston Churchill ne croyait pas à l’astrologie, mais en 1941 il envoya de Wohl aux États-Unis pour tenter de convaincre les Américains que les nazis seraient rapidement battus s’ils entraient en guerre. Une convention américaine d’astrologues pro-allemands avait prédit qu’Hitler gagnerait la guerre. Se présentant comme « le Nostradamus moderne », de Wohl soutint le contraire.

Finalement, ce fut l’attaque japonaise sur Pearl Harbor, le 7 décembre 1941, qui entraîna les États-Unis dans le conflit. Jugeant n’avoir plus besoin des services de l’astrologue, le MI5 le rappela à Londres en février 42. De Wohl découvre alors stupéfait son appartement vide et que le « département » pour lequel il travaillait a été dissous.

Portant l’uniforme de capitaine de l’armée britannique -le grade lui a été assigné temporairement pour sa mission américaine puis retiré, sans toutefois qu’il en ait été avisé- il tente de retrouver celui qui l’a engagé, Sir Charles Hambro, patron de la branche exécutive des opérations spéciales.

Le MI5 s’inquiète et plusieurs responsables évoquent des pistes pour se « débarrasser » de l’ancien agent devenu gênant, comme l’interner dans un camp ou l’éloigner dans une région reculée du pays. Deux autres options sont censurées dans le document d’archive.

Estimant que, dans cette situation, de Wohl était potentiellement dangereux car susceptible de nuire à la réputation du War Office, responsable de l’administration de l’armée, le MI5 décide de ne pas le contrarier davantage et de continuer à l’employer. Mais les Alliés gagnèrent finalement la guerre sans consulter les astres.

Vers la fin de la guerre, de Wohl a écrit un dernier livre autobiographique où il déclare avoir été le voyant des autorités britanniques et avoir combattu Hitler à l’aide de l’astrologie.

avatar
Imad Eddin AL-HAMADANI
EUROMED 09|10
EUROMED 09|10

Messages : 265
Date d'inscription : 24/12/2009
Age : 33
Localisation : Casablanca

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum