Les caricatures danoises du prophète "MOHAMMAD" (SLS) soulèvent la colère dans les pays musulmans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les caricatures danoises du prophète "MOHAMMAD" (SLS) soulèvent la colère dans les pays musulmans

Message  Imad Eddin AL-HAMADANI le Mer 30 Déc - 3:51

Un article du permanent.nouvelobs publier sur le web l 29-01-06

Les caricatures danoises du prophète "MOHAMMAD" (SLS) soulèvent la colère dans les pays musulmans

29.01.06 | 20:03


>>les caricatures non pas étaient révélées directement dans cet article, par respect à notre prophète "MOHAMMAD" (SLS), et à ceux qui ne se permettent pas de voir une telle offense>>

COPENHAGUE (AP) -- La colère est montée ce week-end dans divers pays musulmans après la parution dans un journal danois de caricatures du prophète Mahomet. Des supermarchés koweïtiens ont décidé de boycotter les produits danois, la Syrie a condamné ces dessins et la Libye a annoncé la fermeture de son ambassade à Copenhague. Le président afghan Hamid Karzaï a, en revanche, adopté une attitude plus conciliante.
Les 12 caricatures ont été publiées le 30 septembre 2005 dans le quotidien "Jyllands-Posten". Sur l'une d'elles, Mahomet porte un turban en forme de bombe dont la mèche est allumée. Sur une autre, il arbore une barbe broussailleuse et grisonnante et brandit une épée tandis que ses yeux sont couverts d'un rectangle noir.
Dans tout le monde musulman, des imams et des hommes politiques ont fustigé ces dessins qui, selon eux, injurient la foi et le prophète. En outre, l'islam interdit toute représentation -même respectueuse- de Mahomet pour prévenir toute dérive idolâtre.
Faisant valoir la liberté de la presse, le journal "Jyllands-Posten" refuse de présenter ses excuses. Pour sa part, le gouvernement danois refuse d'intervenir afin de ne pas porter atteinte à la liberté d'expression. Une attitude mal perçue dans certains pays.
Cette semaine, l'Arabie saoudite a rappelé son ambassadeur au Danemark pour protester contre les caricatures. A Djeddah, le secrétaire général de l'Organisation de la conférence islamique a reproché au gouvernement danois de ne pas régler ce problème de "façon sérieuse".
Samedi, le ministère koweïtien des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur du Danemark dans la région. Des centaines de Koweïtiens ont manifesté devant le consulat danois. Et les supermarchés publics koweïtiens ont décidé de boycotter les produits danois.
La Libye s'est jointe au concert de protestations dimanche en annonçant qu'elle fermait sa représentation diplomatique à Copenhague. "Comme les autorités danoises n'adoptent pas de position responsable dans cette affaire, la Libye a décidé de fermer son (ambassade) à Copenhague", explique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.
Damas aussi a fustigé les caricatures. "La Syrie condamne fermement cette insulte envers le symbole suprême des nations arabes et musulmanes", a déclaré un responsable du ministère des Affaires étrangères à l'agence SANA, qui n'a pas précisé son nom.
Ce responsable a appelé le gouvernement danois à prendre "les mesures nécessaires pour punir les coupables afin que de telles offenses ne se répètent pas à l'avenir".
En visite au Danemark, le président afghan Hamid Karzaï a adopté une approche plus conciliante. Il s'est entretenu avec le Premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen. Ce dernier lui a "expliqué la position du Danemark sur ce sujet, qui était très bonne, très satisfaisante pour moi en tant que musulman", a déclaré M. Karzaï.
"Il a dit qu'il était désolé de ce qui s'était passé", a rapporté le président afghan. "La presse est libre ici, comme maintenant chez nous en Afghanistan. Il y a des choses que le système politique ne peut pas contrôler".
"J'espère que la presse partout (...) se conduira de façon responsable envers la sensibilité des pays et des peuples, des religions et des cultures", a ajouté Hamid Karzaï. "Le gouvernement danois, la nation danoise en tant que telle, ne peut pas être tenue pour responsable de ce qui est publié dans les médias indépendants".
Anders Fogh Rasmussen a de son côté rappelé que "le gouvernement danois condamne toute expression ou toute action qui tente de diaboliser des groupes de gens sur la base de leurs croyances religieuses ou de leur origine ethnique".
avatar
Imad Eddin AL-HAMADANI
EUROMED 09|10
EUROMED 09|10

Messages : 265
Date d'inscription : 24/12/2009
Age : 33
Localisation : Casablanca

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum