Les auteurs des attentats du 7 juillet (Londres) ont ils été piégés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les auteurs des attentats du 7 juillet (Londres) ont ils été piégés ?

Message  Imad Eddin AL-HAMADANI le Mer 30 Déc - 4:16

Dépêche Associated Press a écrit:
Air France-KLM annule tous ses vols à destination de Londres jusqu'à midi

[10/08/2006 10:14]

PARIS (AP) -- Air France-KLM a annoncé jeudi matin qu'elle annulait tous ses vols à destination de Londres jusqu'à midi après l'annonce par le gouvernement britannique d'un complot déjoué par les services antiterroristes qui visait à faire exploser plusieurs avions en plein vol.

Au service de presse de la compagnie aérienne, on précisait que cette décision concernait «4 ou 5 vols» à destination de Londres-Heathrow et qu'une décision devrait ensuite être prise pour le reste de la journée.

__________________________________________________________________________________

Un complément d'informations avec cette dépêche AFP.

L'AFP a écrit:
Un projet d'attentats multiples déjoué, le Royaume-Uni en alerte maximale


Jeudi 10 août 2006 - 11h04

Londres (AFP) - La police britannique a déjoué jeudi un complot visant à faire exploser plusieurs avions de ligne en vol entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, plaçant le pays en alerte maximale.

Vingt-et-un suspects ont été arrêtés, tandis que les voyageurs faisaient face à une situation chaotique dans les aéroports, où de nombreux vols étaient annulés.

"Nous avons perturbé un plan terroriste qui visait à commettre (...) un meurtre de masse", a déclaré le chef-adjoint de la police, Paul Stephenson.

Les terroristes voulaient abattre plusieurs avions en vol en emportant des explosifs en bagage à main.

M. Stephenson a évoqué "une opération majeure" toujours en cours.

Les arrestations ont eu lieu pendant la nuit à Londres, sa banlieue et à Birmingham (centre de l'Angleterre). Scotland Yard n'a pas donné d'indication sur la nationalité des personnes interpellées.

Paul Stephenson a évoqué "des gens qui se cachent dans la communauté derrière certaines religions". La BBC et d'autres médias, citant des sources proches de l'enquête, ont parlé de Britanniques musulmans d'origine pakistanaise.

Le Premier ministre Tony Blair, en vacances aux Caraïbes, a tenu pendant la nuit le président américain George W. Bush informé du déroulement de l'opération, a indiqué Downing Street.

Deux experts au moins ont déjà mis en cause Al-Qaïda.

"C'est un complot vraiment très ambitieux, (...) je serais très surpris que l'on découvre qu'ils ne sont pas impliqués", a déclaré Paul Wilkinson, qui dirige le Centre pour l'étude du terrorisme et de la violence politique de l'université de St Andrews (Ecosse).

Rohan Gunatrana, responsable des études terroristes de l'université de Singapour et l'un des spécialistes mondiaux les plus reconnus, a estimé de son côté qu'Al-Qaïda était "le seul groupe qui ait l'intention et les moyens de planifier" de tels attentats.

Le décollage de tous les avions à destination de Londres-Heathrow a été suspendu sur demande de BAA, l'opérateur des aéroports britanniques, tandis que British Airways annulait tous ses vols intérieurs et européens de et vers cet aéroport jusqu'à 15h00 (14h00 GMT).

Les vols entre Belfast et Londres ont aussi été annulés.

"Nous demandons aux passagers de ne pas venir à l'aéroport aujourd'hui, à moins que cela ne soit absolument nécessaire", a indiqué un porte-parole du plus grand aéroport d'Europe.

La situation dans tous les aéroports du pays a été décrite comme "chaotique", avec des retards atteignant déjà plusieurs heures dans la matinée.

A Londres-Stansted en particulier, la police a fermé la voie de dépose-minute devant l'aéroport, une mesure qui a provoqué immédiatement un énorme embouteillage.

Dans tous les aéroports britanniques, tous les passagers sont fouillés au corps, et les bagages à main limités au strict nécessaire.

Les passagers sont priés de n'emmener en cabine que des sacs si possible transparents et ne contenant que des objets indispensables tels que leurs papiers, d'éventuels médicaments, lunettes, laits maternisés, etc. Tous les appareils électriques, y compris les téléphones portables, doivent être enregistrés en soute.

Il est interdit d'emporter à bord des liquides.

Les passagers paraissaient accepter de bonne grâce ces mesures.

A l'aéroport de Glasgow (Ecosse), Penny Johnson, 49 ans, a reçu un sac transparent pour y placer les objets dont elle avait absolument besoin à bord de son vol. "Nous bénéficions de la sécurité", a-t-elle estimé. "C'est si on ne faisait pas tout cela que nous serions inquiets."

Même tonalité à Heathrow, où Belinda Swana, 28 ans, n'avait "sûrement pas l'intention de se plaindre des contrôles", même si cela impliquait de faire la queue pendant des heures.

Les passagers à destination des Etats-Unis sont soumis à un contrôle supplémentaire à la porte d'embarquement.

Le ministre des Transports, Douglas Alexander, a indiqué que ces mesures dureraient "aussi longtemps que la situation l'exigera".

Selon la BBC, les terroristes visaient jusqu'à neuf avions.

Le niveau d'alerte terroriste en Grande-Bretagne a été porté de "grave" à "critique", le niveau le plus élevé, signifiant qu'une attaque est attendue "de manière imminente".

Ce niveau d'alerte a déclenché automatiquement des mesures de sécurité renforcées dans les ports maritimes et dans le tunnel sous la Manche.

John Reid avait estimé mercredi dans un discours que la Grande-Bretagne était confrontée à la "plus longue période de menace sérieuse" depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

Aux Etats-Unis, le Département américain de la sécurité intérieure a indiqué avoir relevé le niveau d'alerte pour tous les vols à destination du pays.

Le niveau d'alerte pour les vols commerciaux en provenance de Grande-Bretagne a été placé au niveau "sévère, ou rouge", le plus haut de l'échelle américaine.

En France, le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy a interrompu ses vacances. Il devait animer une réunion d'urgence de son ministère en début d'après-midi.

Plusieurs bourses européennes ont baissé à l'ouverture, les compagnies aériennes et les voyagistes étant les plus sévèrement frappés.

__________________________________________________________________________________

Sarkozy: "fouilles à 100%" des bagages à main sur vols vers USA, GB, Israël
10-08 17:03:11 AFP


Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy a annoncé l'instauration de "fouilles à cent pour cent" des bagages à mains sur les vols à destination des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et d'Israël, jeudi à la sortie d'une réunion sur la lutte antiterroriste à Matignon.

"Nous avons décidé de faire des fouilles à 100% sur tous les bagages à mains des vols à destination des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et d'Israël", a annoncé le ministre sur le perron de Matignon, aux côtés du Premier ministre Dominique de Villepin.

"Nous ferons également faire des fouilles aléatoires et renforcerons les patrouilles sur l'Eurostar, sur l'ensemble des gares et des aéroports français", a-t-il ajouté, précisant que ces mesures avaient été décidées "à la demande du Premier ministre".

Par ailleurs, des chiens seront chargés de détecter d'éventuels explosifs dans les gares et les aéroports, a-t-il précisé.

__________________________________________________________________________________

http://www.liberation.fr/page.php?Article=315797
A Londres, la piste des kamikazes malgré eux
Selon la police de New York, les auteurs des attentats du 7 juillet ont été piégés.

samedi 06 août 2005 (Liberation - 06:00)


Les poseurs de bombes du 7 juillet ont-ils été piégés ? Selon la police de New York, les quatre bombes qui ont explosé le 7 juillet en ravageant trois rames de métro et un bus dans la capitale britannique, faisant 56 morts et 700 blessés, auraient été activées à l'aide des systèmes d'alarme de téléphones portables. Si elle est confirmée, cette information pourrait remettre en cause la théorie du kamikaze.

Lors d'un séminaire organisé autour de questions de sécurité par la police de New York, son directeur, Ray Kelly, a également affirmé que les accusés du 7 juillet à Londres avaient «bricolé leurs bombes avec des produits vendus dans n'importe quel supermarché, et notamment des magasins de parfums et produits de beauté». Ces bombes, confectionnées grâce «à des recettes disponibles sur l'Internet», ont ensuite été placées dans des sacs à dos, le tout entreposé dans des réfrigérateurs classiques. Le matin des attentats, les quatre auteurs présumés ont transporté leurs bombes «dans des bacs réfrigérés placés dans le coffre de leur voiture».

Troublants. L'hypothèse selon laquelle les bombes ont été activées à l'aide de téléphones portables, avancée par la police de New York mais non confirmée par Scotland Yard, confirmerait les doutes émis depuis le début par certains experts britanniques. En effet, depuis le 7 juillet, des détails troublants rendent la police britannique perplexe. Les quatre jeunes qui avaient pris le train à Luton vers King's Cross avaient tous acheté des billets aller et retour. Deux d'entre eux ne s'étaient pas rasé la barbe comme les islamistes ont coutume de le faire avant un attentat-suicide. Enfin, ils portaient tous sur eux plusieurs pièces d'identité. Des observateurs ont voulu voir dans ce dernier point une confirmation qu'il s'agissait bien là de kamikazes : leur identité doit être connue le plus vite possible, afin qu'ils soient fêtés par leurs pairs comme des martyrs. Pourtant, ces détails ont aussi fait dire à certains que peut-être n'étaient-ils pas conscients qu'ils couraient à leur mort, laissant présager une manipulation extérieure. Un champ de questions s'ouvrirait alors aux enquêteurs : que croyaient-ils vraiment ? Que pensaient-ils accomplir ? Qui les a manipulés ? Des islamistes étrangers ou des radicaux britanniques ont-ils voulu fabriquer les premières figures de kamikazes européens à des fins de déstabilisation politique et de terreur psychologique ?

Les premières déclarations de Hamdi Isaac alias Osman Hussain, quatrième kamikaze présumé dans les tentatives d'attentats du 21 juillet, arrêté huit jours plus tard à Rome, iraient dans le même sens. Alors que Scotland Yard affirme que les bombes retrouvées dans les trois rames de métro et dans le bus 26 «auraient causé un carnage égal, sinon plus grand, que le 7 juillet si elles avaient explosé», le citoyen britannique d'origine éthiopienne aurait déclaré aux autorités italiennes que «l'intention a toujours été de faire peur et non de tuer», et que leur bombe «contenait de la farine». Des propos que semble catégoriquement contredire l'analyse des engins explosifs laissés derrière eux par les quatre kamikazes présumés.

Clous. En attendant des clarifications de la part de Scotland Yard, les révélations de la police new-yorkaise ont jeté un froid entre les deux alliés. Déjà, la semaine dernière, la diffusion par la chaîne de télévision américaine ABC d'images de bombes avec une multitude de clous, retrouvées dans la voiture des accusés à Luton, avait provoqué la colère des inspecteurs de Scotland Yard, désireux de révéler à leur rythme les informations au public.

____________________________________________________________________________

c'est l'attentat le plus sophistiqué qui était commis, le plus sophistiqué techniquement, d'une redoutable intelligence.

Rappellez vous les témoignages du bus : "un homme, trés agité, fouillait frénétiquement l'intérieur de son sac puis tout d'un coup il a explosé devant moi". C'est une femme qui parle.
Que s'est t'il passé : Dans le Métro, les premiéres bombes viennent d'explosées, donc tout le monde appelle tout le monde sur son portable et surtout tout le monde parle à voix haute de ce qu'il se passe : "explosions, bombes, métro,etc, " sont les mots qui reviennent dans les conversations.
Le type n'est pas fou, il se doute de quelque chose, craint de s'être fait piégé, et donc ouvre son sac qui ne devait contenir que de la farine et qui devait être déposé dans le Métro que pour "faire peur", en tout cas c'est ce qu'on lui avait dit ! Et on avait du le rémunéré pour ça !!!!
Donc le type ouvre le sac et commence à sérieusement fouiller à l'intérieur et quesqu'il trouve ? le dispositif relié au téléphone portable qui sert au déclenchement et là il fait ce que tout le monde aurait fait à sa place : il éteint le téléphone portable ! hélas, ce qu'il ne fallait pas faire car c'est alors que le compte à rebours se déclenche.
Car le dispositif était déclenché non pas à distance par un téléphone portable, mais par une minuterie déclenché par la suppression de la porteuse du relais. C'est des vicieux les types !

Que s'est il passé dans le métro ?

Les bombes étaient activés à l'aide d'un dispositif relié à une minuterie qui se déclenchait quand le portable ne recevait plus la porteuse du relais.
Scénario : le type descend dans la station x, dont on s'est assuré à l'avance que même en prenant l'ascenseur, le relais soit suffisament puissant pour qu'il n'y est pas une cage de faraday, il arrive sur le quai, toujours en couverture du relais, monte dans la rame, la rame se ferme, déjà là il y a peut être mais pas forcément coupure du signal (les commanditaires ont repérés les lieux et testés les portables) en tout cas dés qu'il rentre dans le tunnel là c'est sur que le relais ne couvre plus le mobile et donc associé à une minuterie pour ne pas déclencher prématurément (perte de relais de quelques secondes) la bombe se déclenche.
Plus la station est importante plus elle est bien couverte, y compris dans les ascenseurs.
Bonjour la sophistication !!!!!

Il faudrait avec les mêmes modéles de portables refairent les mesures, ils ont été programmés station par station en tenant comprte de la spécificité de la couverture radio.

En conclusion, à mon humble avis, ils ont bien été piégés, recrutés et payé pour rendre un service, pour faire peur, ne sachant pas ce qui les attendaient.
J'espére que cette modeste contribution à l'enquête remontera vers les personnes concernés.

Mais vous allez me dire : "si les premiers se sont fait piégés, comment les seconds ont ils put l'être aussi, puisque tout le monde savait ce qu'il s'était passé ?"
C'est là que "l'INTELLIGENCE" qui est dérriére tout cela est vraiment redoutable !
La thése des kamikazes est sortie immédiatement et elle a été "confirmé" par la mort d'un innocent.
"L'INTELLIGENCE" dérriére tout cela a su convaincre de nouveaux "candidats-candide" de faire peur en déposant des sacs contenant soi disant de la farine, c'est ce qu'ils ont déclarés....!!

Vu la tête des deux types arrétés à la télé sur leur balcon, ils n'avaient pas vraiment le profil d'extrémistes, plutôt de paumés.
Ils ne voulaient pas sortir de leur appartement, ils disaient :"vous allez nous tués", pas franchement un discours de martyre !

Ceratins spécialistes disent qu'aprés le 11 septembre, il n'y aura pas ou trés peu d'attentats aussi sophistiqué, déjà en ce qui me concerne, je trouve que les attentats du 11/9 ne sont pas sophistiqué, par contre ceux de Londres, si ce que j'avance est exact, alors là oui ceux là ils sont sacrément sophistiqué.

Et pour finir, pour porter l'estocade finale, je dirai que si les Doctrineurs et autres écoles de doctrine et de commandement militaire, doivent affronter des adversaires aussi sophistiqués que cela, on a du souci à se faire car ils sont loin, trés loin d'être à leur niveau.
Les kriegspiels et autres manoeuvres de nos stratéges souffrent toutes du même syndrome, ce sont ceux qui crée la manoeuvre ou le kriegspiel qui écrivent "la régle du jeu" !!!! et en dehors de cette "régle du jeu", point de salut !

Le probléme, comme est en train de s'en rendre compte les américains en Irak c'est que : "Nous avons à faire à un ennemi mortel et qui, malheureusement, s'adapte très vite", a reconnu le général de brigade Carter Ham, lors d'une conférence de presse, mercredi 3 août, à Bagdad. Les responsables militaires soulignent qu'elles sont de plus en plus sophistiquées."Fin de citation

"...de plus en plus sophistiquées..." ça ne vous rappelle rien ??????????

Ces types là ne respectent pas les régles du jeu ni les lois du code de l'honneur militaire, parce qu''ils ne sont pas des "gentlemens-officiers".

Combien de reponsables politiques et militaires sont ils prêt à l'accepter ? et à s'adapter à une nouvelle "régle du jeu"...qui n'en comporte pas!!
avatar
Imad Eddin AL-HAMADANI
EUROMED 09|10
EUROMED 09|10

Messages : 265
Date d'inscription : 24/12/2009
Age : 33
Localisation : Casablanca

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum