Le concept Caesar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le concept Caesar

Message  Imad Eddin AL-HAMADANI le Lun 28 Déc - 15:35

Toute le monde connaît le concept Caesar (Camion Equipé d'un Système d'Artillerie) inventé par les français. Depuis, il y a eu de nombreuses copies. L'une d'entre-elles nous vient tout droit de Chine. Il s'agit du SH2 qui vous ai présenté dans l'article ci-dessous.

RAIDS a écrit:Le SH2, petit Caesar chinois

Le concept français Caesar continue de faire école puisqu'aux nombreuses tentatives de copie répertoriées à ce jour s'ajoute l'inévitable copie chinoise de chez Norinco (1). La firme chinoise a développé un système d'artillerie léger basé sur l'association d'un étrange 6X6 et du très répandu canon de campagne 122 D30 connu dans sa forme tractée et son affût trépied si caractéristique. Le SH2 reprend un peu l'architecture du défunt MOBAT hollandais à canon de 105 mm dans la mesure où l'équipe de pièce se tient sur une plate-forme arrière où sont également logés les magasins pour 24 munitions.

Le châssis 6X6 présente une géométrie de train de roulement à fort entraxe entre les essieux. A l'avant une cabine blindée à quatre portes latérales prolonge un capot moteur classique. Six artilleurs prennent place à bord. A l'aplomb de l'essieu central commence la plate-forme de tir évoquée plus haut. L'affût orientable porte le canon de 122 mm est fixé juste derrière la cabine. Les magasins à munitions sont fixés tout à l'arrière, si bien que les servants utilisent l'espace central pour opérer la pièce d'artillerie et l'alimenter en munitions. Le canon tire vers l'avant et peut débattre de +/-22° sur chaque côté. L'angle d'élévation maximal atteint 70°.

Le canon de 122 mm peut tirer toutes les munitions classiques de ce calibre. Mais Norinco a développé une gamme moderne de munitions à capacités améliorées. En particulier des munitions longue portée avec base bleed, et propulsion additionnelle par roquette pouvant atteindre respectivement 22 et 27 km. Rappelons que les munitions classiques de 122 mm ne portent qu'à moins de 18 km. Enfin des munitions cargos à bombelettes sont également disponibles, ainsi que des munitions incendiaires.

Le SH2 est stabilisé au moment du tir grâce à un volumineux système d'ancrage au sol, une bêche mue par deux vérins hydrauliques.

Norinco met en valeur son SH2 en le présentant comme une pièce intégrale et autonome qui dispose de sa propre puissance de calcul et son propre système de navigation/positionnement. Ce qui le rend, au moins sur le papier, semblable au Caesar qui lança l'idée. C'est ainsi que l'offre technique de Norinco porte non seulement sur la pièce d'artillerie elle-même mais aussi sur des bataillons d'artillerie "clé en main" entièrement numérisés et automatisés.

Dépourvu d'une protection balistique de haut niveau, le SH2 survit sur le champ de bataille en appliquant le principe du shoot-and-scoot, qui lui permet d'échapper à la contre-batterie grâce à un temps de sortie de batterie réduit.

On ignore si ce matériel est en service dans l'armée chinoise et si Norinco a déjà obtenu des contrats à l'export.

(1) : Nous aurons l'occasion de présenter dans un prochain numéro l'exacte copie chinoise du Caesar appelée SH1.

Le SH2 en image

Un SH2 en train de tirer un obus de 122 mm

Sources : Magazine RAIDS – n°259 – décembre 2007-12-04
avatar
Imad Eddin AL-HAMADANI
EUROMED 09|10
EUROMED 09|10

Messages : 265
Date d'inscription : 24/12/2009
Age : 34
Localisation : Casablanca

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum