Les mines terrestres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les mines terrestres

Message  Imad Eddin AL-HAMADANI le Lun 28 Déc - 15:48

L’histoire de l’utilisation des mines terrestres

C’est au cours de la Première Guerre mondiale que les Britanniques ont inventé le tout premier char. Pour contrer cette menace, l’armée allemande a mis au point les premières mines antichar. Il s’agissait de gros appareils de métal de conception simple, bourrés d’explosif et munies sur le dessus d’une simple fusée à pression. Ces mines étaient faciles à détecter et à retirer. Ainsi, pour compenser cette menace, les soldats se déplaçaient devant les chars et n’avaient qu’à soulever les mines.

Pour neutraliser cette activité, les Allemands ont mis au point la mine antipersonnel. Beaucoup plus petites que les mines antichar, les mines antipersonnel étaient cachées en grappes, près des mines antichar et elles étaient conçues pour mutiler les soldats en progression qui retiraient les mines antichar et, par conséquent, pour nuire à leur capacité d'enlever les mines.

Entre la Première Guerre mondiale et la Deuxième Guerre mondiale, l’utilisation des mines antipersonnel et leur conception se sont raffinées. Pendant les nombreuses guerres d’indépendance qui faisaient rage dans les années 1960, 1970 et 1980, les mines antichar et les mines antipersonnel étaient largement utilisées.

Les armées des pays développés appliquent des lignes directrices très strictes sur l’emploi et le déploiement tant des mines antipersonnel que des mines antichar. Tous les endroits où des mines étaient cachées étaient enregistrés et marqués afin que, au terme du conflit, les mines puissent être retirées de façon sécuritaire. Mais il demeure que, sur certains champs de bataille, les conditions ne permettaient pas toujours l’installation et l’enregistrement consciencieux des mines. Dans certains cas, les dossiers furent détruits.

À cette époque, les mines sont devenues de plus en plus faciles à se procurer et leur conception fut modifiée localement. La Chine et d'autres nations se sont mises à fabriquer pour leur part des mines de moins en moins coûteuses. Les mines ainsi produites n’étaient pas toutes en métal. Des mines terrestres en plastique, en céramique et en bois ont été mises au point, car celles-ci sont difficiles à détecter au moyen des détecteurs utilisés aujourd’hui. Ces mines de même que les mines en métal furent utilisées lors de divers conflits internes pendant lesquels aucun dossier n’était tenu; en outre, les différentes armées impliquées se déplaçaient et se rencontraient si souvent qu’il était devenu impossible de savoir qui avait posé telle ou telle mine. Dans de nombreux cas, les conflits duraient depuis si longtemps que nul ne se souciait de savoir comment les terres minées limiteraient dans l’avenir le réétablissement des populations et le développement.

Au cours des années 1980, plusieurs conflits internationaux furent réglés ou étaient en voie de l’être. Lorsque les populations locales ont commencé à regagner leurs villages dans les zones autrefois touchées par les conflits ou à s’installer pour travailler la terre, la population civile fut considérablement touchée.

À la fin des années 1980, les Nations Unies ont reconnu officiellement les mines terrestres comme une menace constituant une crise humanitaire grave. Il a fallu encore plusieurs années pour mobiliser les ressources permettant de se pencher concrètement sur le problème. Il fallait d’abord que la communauté internationale comprenne cette question. La sensibilisation aux dangers des mines ne visait pas uniquement les personnes qui vivent à proximité de mines terrestres et/ou de munitions explosives non explosées mais aussi les donateurs, afin qu’ils financent les opérations de destruction des mines. Ce dernier problème n’est toujours pas réglé.

Le déminage

La seule et unique solution pour protéger les civils de cette enemie invisible consiste à déminer les terrains minés. C'est plus facile à dire qu'à faire.

ll existe deux type distincts de déminage:

1- le déminage militaire qui est dicté par les stratégies de la guerre, lesquelles peuvent nécessiter le passage rapide des soldats dans un champ de mines. On considère que l'ouverture de la brèche est satisfaisante lorsqu'on obtient un taux de destruction relativement faible. L'équipement de déminage militaire tend à être coûteux et à la fine pointe de la technologie, nécessitant un personnel logistique hautement qualifié.

2- Le déminage humanitaire s'effectue après la guerre et les priorités se rattachent – idéalement – au but global de reconstruction d'une société juste, viable et indépendante. L'objectif est de permettre aux gens de vivre en sécurité et sans peur. Le déminage humanitaire vise à nettoyer les régions habitées et l'infrastructure de toutes les mines terrestres et autres munitions explosives non explosées. Il tient compte des autres objectifs de reconstruction de la société après la guerre. Le déminage humanitaire est une question sociale. La majeure partie du déminage humanitaire est réalisée pratiquement de la même manière qu'après la Deuxième Guerre mondiale : on enlève la végétation et les démineurs manuels détectent les mines individuellement à l'aide de détecteurs de métal portatifs et de sondes manuelles. Le déminage manuel est lent, dangereux et nécessite beaucoup de main-d'oeuvre mais demeure, jusqu'à présent, le moyen le plus efficace et le plus fiable de garantir que les gens pourront utiliser la terre en toute sécurité.

Le processus de déminage se divise en plusieurs points que voici :

1- Arpentage, cartographie et marquage des territoires potentiellement minés

2- Débroussaillement

3- Déminage mécanique, si cela est jugé nécessaire (p. ex., dragueurs de mines, radar infrarouge)

4- Neutralisation et déminage

5- Destruction.
avatar
Imad Eddin AL-HAMADANI
EUROMED 09|10
EUROMED 09|10

Messages : 265
Date d'inscription : 24/12/2009
Age : 34
Localisation : Casablanca

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum