Commémoration discrète du bicentenaire d'Austerlitz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Commémoration discrète du bicentenaire d'Austerlitz

Message  Imad Eddin AL-HAMADANI le Mar 29 Déc - 5:03

le 02 décembre 2005

La cérémonie militaire pour le bicentenaire de la bataille d'Austerlitz sera marquée par l'absence de Jacques Chirac et Dominique de Villepin.

Le bicentenaire de l'une des plus grandes victoires de Napoléon sera célébré dans la discrétion ce soir à Paris. Le président de la République est vendredi à Bamako, pour le 23ème sommet Afrique-France. Sa présence à la cérémonie n'avait jamais été évoquée. Le Premier ministre, est quant à lui, en déplacement à Amiens, et on précise dans son entourage qu'il n'a jamais été question d'ajouter cette cérémonie à son agenda. La ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie assistera, pour sa part, en République tchèque, à une cérémonie sur le lieu même de la victoire de l'empereur.

La cérémonie militaire sera suivie d'un spectacle son et lumières, en présence d'un bataillon de l'Ecole de Saint-Cyr et des drapeaux et étendards des régiments de l'armée de Terre ayant participé à la bataille en 1805. A l'invitation du chef d'état-major de l'Armée de terre Bernard Thorette, de l'association la Saint-Cyrienne et du Comité Vendôme, cette manifestation accueillera des représentants de l'Union européenne, de la Russie et des Etats-Unis.

Le 2 décembre 1805, 71.000 soldats de la Grande armée mirent en déroute en moins de six heures les 91.OOO hommes des forces russe et autrichienne. L'affrontement laissa 19.000 morts et blessés du côté des vaincus, 9.000 en face, sans oublier les prisonniers. La bataille d'Austerlitz est considérée par les experts comme un chef-d'œuvre d'art militaire.


Polémique sur Napoléon : Villepin répond

Plusieurs députés UMP ont émis des réserves sur la discrétion de la commémoration de la victoire de Napoléon et sur les critiques récentes à l'encontre de l'empereur et de son implication dans l'esclavage. Lionel Lucas a estimé que le débat sur Napoléon était ridicule et que "le comble est atteint avec la tendance bien moderne de la repentance à tout prix ". Jean-Jacques Guillet a présenté au premier ministre une question écrite : "De nombreux Français ont été surpris de constater le manque d'enthousiasme du gouvernement à célébrer le bicentenaire de (...) la victoire de Napoléon 1er à Austerlitz. Cette réserve contraste avec la commémoration de la bataille navale de Trafalgar par le gouvernement britannique."

Dominique de Villepin, a déclaré qu'il "assumait toute l'Histoire de notre pays" : " Je crois que nous sommes riches de toutes les épreuves de notre pays, de la capacité que nous avons eue à les surmonter. Nous le savons, il y a plusieurs Napoléon. Le Napoléon d'Austerlitz n'est certainement pas le même que celui d'Erfurt, de la guerre d'Espagne ou de la campagne de Russie. Comprendre les voies du vertige du pouvoir, les voies de l'ivresse de la puissance, c'est important. Il est très important de savoir regarder son histoire en face. C'est un travail qui est nécessaire, c'est celui du citoyen et au premier chef des historiens", a ajouté le chef du gouvernement.

Grand amateur de l'épopée napoléonienne, Dominique de Villepin a consacré à Napoléon Ier un ouvrage intitulé "Les Cent jours ou l'esprit de sacrifice

A quand feter la defaite de 1940.

http://news.tf1.fr/news/france/0,,3268171,00.html
avatar
Imad Eddin AL-HAMADANI
EUROMED 09|10
EUROMED 09|10

Messages : 265
Date d'inscription : 24/12/2009
Age : 33
Localisation : Casablanca

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum